Nanouk et moi.jpg

Nanouk & moi, création 2023

Thomas a 7 ans. L’âge de raison dit-on. L’âge aussi d’être confronté pour la première fois à la conscience de la finitude des choses et des êtres. C’est devant le documentaire Nanouk l’Esquimo, réalisé en 1925 par Robert Flaherty, que Thomas connaît une première expérience de la mort. Le souvenir de ce trappeur inuit, dont le nom signifie L’ours, décédé pourtant plus d’un siècle avant la naissance du garçon, l’obsède et l’envahit. Pour tenter de trouver un remède à ces cauchemars dont il ne peut se réveiller puisqu’ils se produisent le jour, Thomas a rendez-vous avec le docteur Zblod, qui ne l’ausculte pas, ne regarde ni sa gorge ni ses oreilles. Le docteur Zblod n’est pas ce genre de docteur, c’est un docteur à qui l’on parle.
Le roman jeunesse de Florence Seyvos porte la marque de ses romans « pour adultes » : l’enfance qui se termine, la marque brûlante des souvenirs et la peur de la monstruosité. Cette première incursion du tour du Cadran vers le spectacle jeune-public se nourrit de ces lignes de force, qui viennent à la rencontre du travail sur les strates mémorielles mené par Pascal et Vincent
Reverte, en duo ou de façon autonome, comme c’est le cas ici pour Vincent. Nanouk & moi est un spectacle pour enfants autant qu’un spectacle sur l’enfance, une plongée dans le Grand Nord Arctique en même temps qu’un voyage intérieur, une fable, enfin, sur la puissance de la parole face à la mort.

Écriture : Florence SEYVOS

Adaptation & mise en scène : Vincent REVERTE

Interprétation : Mona EL YAFI & Ali ESMILI

Scénographie : Clarisse DELILE

Création lumière : Élisa MILLOT

Création sonore : Éve GANOT

 

Coproductions : La Manekine, scène intermédiaire des Hauts-de-France, L’Archipel - scène conventionnée de Granville (50), Espace Bernard-Marie Koltès, Théâtre du Saulcy – Scène conventionnée de Metz. Avec le soutien du département de l’Oise et de la Région Hauts-de-France.

Nanouk et moi est publié à L’école des Loisirs.